Frais !

La cuisine de Fred.

24 mars 2005

C'est pas moi qui l'ai fait (mars 2005)

jphevin

Aujourd'hui je suis allée flâner rue Saint Honoré après le bureau. J'y avais repéré une sympathique petite boutique de chocolat. J'avais toujours résisté et avais souffert en silence devant la vitrine, sous l'emprise de cette délicieuse odeur, les yeux émerveillés par tant de beauté et l'estomac douloureux devant tel supplice. J'avais pourtant pris de bonnes résolutions, pas plus tard que l'autre jour... Mais voilà... je suis faible. Et bien faible.

La boutique, c'est celle de Jean-Pierre Hévin. Mais siiiii ! JP Hévin, celui de chocolats au fromage pour l'apéritif !! Non ? toujours pas ? Mais vous savez LE chocolatier des Texto en chocolat ("Je t'M" ou "Ding 2 TWA") qui ont fait sensation dans la presse féminine cet hiver !! Ah oui... là ça se précise (et si toujours pas allez donc jeter un oeil )

Sous un prétexte fallacieux (genre "c'est Pâques la saison des chocolats") me voilà poussant la porte de cet enfer ! Juste une petite boite, pour offrir à mes parents qui m'accueillent avec les enfants ce week-end. Juste une toute petite boite, juste de quoi satisfaire ma curiosité et faire plaisir à ceux que j'aime. Une minuscule boite qui serait finie rien qu'en prenant le café du samedi midi... Un petit truc quoi ! La vendeuse s'approche :

Vendeuse : Madââââme ?
Moi : Je voudrais un ballotin s'il vous plaît.
Vendeuse : Nous avons ces tailles là.
Moi (pointant la dernière de la pille) : Vous pouvez me dire quel poids fait celle là ?
Vendeuse : Vous serez combien ?
Moi : euh... six (là j'arrondis un chouille au dessus quand même hein !)
Vendeuse : Celle là fait 1 kilo, ça va peut-être faire beaucoup ?
Moi (rouge) : Bon ben donnez-moi celle du dessus alors.
Vendeuse : 750g ?
Moi : Oui c'est ça, 750g ça sera parfait.

(Une petite boite qu'elle voulait la cliente)

longchampUn coup d'oeil rapide aux vitrines réfrigérées. Je rêve ou les gâteaux me font de l'oeil ? "Achète-nous !" me supplient-ils au fond de leur petite caissette en papier glacé. Je ne peux résister à leur supplique et j'ajoute 2 gâteaux individuels pour ce soir (c'est Nicolas qui va être content !). Ce sont des "Longchamp Chocolat" : macaronade aux noisettes, meringue légère, mousse chocolat enveloppée de chocolat lait aux amandes. Sublime !

Enfin, je m'octroie un florentin rien que pour moi... pour la route. Arghhh, mon téléphone mobile ne fait pas appareil photo... dommage il est dans mon estomac à l'heure qu'il est ;-D

Bon ! Très bon, même. Je mettrai ce message à jour une fois les bouchées dégustées... mais jusqu'ici c'est un sans faute. Allez-y les yeux fermés (3 adresses à Paris).

A bientôt,

Fred

Posté par FredKitchen à 22:33 - C'est pas moi qui l'ai fait... - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    oh my god, I hate parisian people so much. Does it not occur to you selfish cretins that the rest of us need sublime chocolates too! We are people! Do we not um, bleed and stuff like that! Gimme! me me me...
    I would write this comment in french but don't want to give you the pleasure of a good laugh! selfish!

    Posté par girl, 25 mars 2005 à 04:08
  • I just realized you are a girl. sorry, I usually am only so obnoxious with boys. (above, i meant a good laugh because my french is bad.)
    I'm glad I don't quite understand your post as it is confirming my feeling I should be scared to visit paris. If I ever go I must practice sign language so I don't have to speak and have shopkeepers say traumatizing say things to me.

    Posté par girl, 25 mars 2005 à 05:57
  • What a shame Girl : You've forgotten to give me you e-mail address !!! Please be my guest next time you come to Paris and I'll help you get rid of all trauma eventually caused by crazy parisians ! Cheers !
    Fred

    Posté par Fred, 25 mars 2005 à 09:34
  • OUI !

    Très chère Fred,
    Merci pour ce si sympathique site-ci !
    Juste en passant, j'invite la Terre entière à aller déguster quelques chocogâteries chez Jipé Hache. Perso, je ne jure que par lui, même s'il existe ici et là quelques autres grands chocolatiers de son espèce. "Ah si j'étais richeuh !" dit la chanson. Moi, je dévaliserais bien la boutique Hévin de la rue Vavin. Trinlinlin !
    Bises et à bientôt. Continue d'inspirer mes papilles.
    Tit'
    P.S. I : Ce que je préfère chez Jean-Paul Hévin, ce sonsses ses macarons (au chocolat, évidemment !). Je suis désolé Pierrot, tu as beau être le plus grand poète macaronique du moment, ce sonsses ceusses de Jipé que je préfère.
    P.S. II : Fred, y'a un truc que j'pige pô. Tu es vraiment entrée chez Le Nôtre ? Comment qu'on peut faire çâ ? J'aimerais bien tout balancer pour mitonner quêqu'joyeux desserts... Un beau rêve !

    Posté par Tit', 09 juin 2005 à 11:23

Poster un commentaire