Frais !

La cuisine de Fred.

01 juin 2005

Y'a des jours comme ça...

Vous avez remarqué, y'a des jours on aurait mieux fait de rester au fond de son lit. Ces jours là, on ne devrait vraiment pas insister : à la première chose ratée, on devrait savoir que la loi de Murphy sera la plus forte, que le mauvais oeil va s'abattre sur nous et que rien, non rien de rien, ne sera récupérable. Y'a des jours où le sort s'acharne, le destin se venge, enfin... c'est la poisse.

Nous devions aller déjeuner chez des amis dimanche midi. Comme je suis hyper sympa comme fille, j'avais donc proposé d'amener le dessert... ça tombait bien, il ne me manquait que cette bonne raison là, pour étrenner mon pot de pâte de pistache récemment acheté. En farfouillant dans mes livres de cuisine, je glane 2, 3 idées et me décide pour une tarte fraise pistache (base de pâte sucrée, crème de pistache cuite, crème fouettée à la vanille, fraises fraîches). Ça tombe bien, j'ai tout ce qu'il faut dans mes placards (et c'est assez rare pour le souligner, alors voilà, c'est fait !). Samedi soir, j'avais donc mis la pâte à décongeler au frigidaire.

Dimanche matin, je me lève tôt. J'étale la pâte, et elle me semble bien salée. Je revérifie le sac : "Pâte à sablé breton". Bravo ! Je me suis plantée de pâte ! La série noire commence. Je ne trouve pas mon cercle, je décide donc d'utiliser le moule à manquer. Je suis obligée de faire un rebord au cas où la pâte se rétracte... c'est sûr ça va être moche ! Bon c'est pas non plus destiné à la vitrine de Pierre H. alors on laisse couler. Je mets à cuire le fond de pâte à blanc dans le moule. La pâte lève légèrement entre le moule et le papier sulfurisé (où j'avais déposé mes lentilles spéciale cuisson). Mauvais signe ! Qu'à cela ne tienne, me dis-je, la pâte doit recuire... ça devrait aller ! Je coule l'appareil à pistache et enfourne. L'appareil gonfle. C'est pas grave... je retourne sur une grille et je tasse. C'est hyper épais... je n'ose pas tenter de diviser la base en deux... c'est déjà assez mal parti comme ça.

Quand le fond de tarte a refroidi,je m'attaque à la crème fouettée. Je sort mon bol du congélo, ma crème liquide, ma vanille... ah bah non, tiens, j'avais mal vérifié... pas de vanille... Qu'à cela ne tienne, on n'en est pas à une entorse près hein ! Je sors mon sucre vanillé, l'ajoute à ma crème fouettée. Je décore le fond à la poche à douille, ajoute les fraise artistiquement (je sais, finalement c'est pathétique...). Et voilà !

fraise_pistache2

Jusque là tout va... pas si mal ! mais c'est à la dégustation que ça se corse !!

coupe_tarte_fraise_pistache1Une véritable catastrophe : tout juste mangeable : la pâte est molle, trop épaisse et en plus les bords rebiquent, la crème de pistache est hyper corsée et d'un vert immonde (je ne remarquerai que trop tard que la pâte que j'ai acheté contenait des colorants, beurk !), la crème vanillée à un goût chimique et, pour couronner le tout, les fraises n'ont pas de goût ! C'est vraiment pas bon. Finalement nous ne sommes pas allés déjeuner chez nos amis. L'honneur était donc sauf... jusqu'à ce que je décide de vous confier cet abominable secret ! Ben oui quoi, c'est pas drôle de faire semblant d'être parfait, non ?

Quand bien même, moi j'vous dis, y'a des jours... on ferait mieux de faire du modélisme !

A bientôt,
Fred

Pour réaliser ce dessert dans sa version pas ratée (maintenant vous êtes prévenus) il vous faut :

tarte_fraise_pistache_profiTarte fraise pistache
De la pâte sucrée (ou sablée)
125g de beurre pommade
125g de sucre glace
165g de poudre d'amandes
1 CS rase de pâte de pistache
20cl de crème fraîche liquide
1 gousse de vanille
Fraises (QS)

1- Préchauffez votre four à 160°C. Abaissez la pâte sucrée (2mm). Déposez-la sur votre plaque de cuisson et découpez la avec le cercle (conservez le cercle pendant la cuisson). La cuire à blanc pendant 10 mn. Réservez.
2- Préparez l'appareil à la pistache en mélangeant au mixer tous les ingrédients. Couler l'appareil dans le cercle sur une hauteur de 1,5 cm (il y a trop de crème, ça permet de réaliser des tartes plus ou moins grandes, à votre convenance). Faire cuire au four 25mn (toujours à 160°C).
3- Laissez refroidir et démoulez.
4- Disposez dans le bol de votre batteur préalablement refroidi, la crème très froide et les grains grattés de la gousse de vanille. Montez la crème fouettée. A l'aide d'une poche à douille ou d'une spatule disposez la crème sur toute la surface du fond de tarte. Garnissez de fraises.

Pour que cela soit plus joli, vous pouvez réaliser un sirop de fraise (fraise + sucre, à cuire) et "abricoter" les fraises. Parsemez de pistaches hachées.

Posté par FredKitchen à 10:58 - Mille et un desserts - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Woaw !

    Woaw ! Je dirais même plus WOAAHHH !
    Je parcours ton blog depuis quelques minutes maintenant, et je ne trouve rien d'autre à dire ! Je suis d'accord avec Pascale ! La tarte est magbnifique et a l'air délicieuse !

    Cependant, là n'est pas ma question : où puis-je trouver de la pâte de pistache ?? J'en ai cherché y a quelques mois sur le net mais en quantités gargantuesques... Où en trouve-t-on pour les particuliers ?

    Posté par Myrtille, 29 mars 2006 à 15:28
  • Oh, je te comprends si bien. Il y a des jours ...cela m'arrive aussi et j'aime beaucoup comment tu le racontes. Si je comprends bien, ce n'est pas ce que l'on va voir lundi. Bonne soirée.

    Posté par pascale, 02 juin 2005 à 19:07
  • Fred,
    Au fait, sur la photo, à part la pistache un brin trop verte, la tarte est très jolie et a l'air bonne.

    Posté par pascale, 02 juin 2005 à 19:10
  • Nop !

    Pascale : Non, pas de tarte lundi... et puis il y a encore quelques tunning en cours de toutes façons !!
    Sinon, c'est vrai que la photo est alléchante, mais la tarte, très bof ! comme quoi, il vaut mieux l'inverse !
    Bonne soirée,
    Fred

    Posté par Fred, 02 juin 2005 à 19:47
  • quand même

    chui sûre que les Zamis, y zauraient adoré ...

    Posté par annetoupie, 02 juin 2005 à 23:15

Poster un commentaire