Frais !

La cuisine de Fred.

18 juillet 2005

Bref retour vers ma cuisine

Me voilà de retour pour une toute petite semaine.

Je n'ai pas ramené grand'chose du Maroc dans ma besace, à mon grand regret (quelques bactéries tenaces se sont opposées à des vacances gastronomiques, oh les vilaines !). Enfin si, quand même ! Mes deux souvenirs cette année sont culinaires : une "cuillère-moule" pour faire de petits gâteaux moulés et de l'huile d'argan. J'ai aussi récupéré une fabuleuse recette de poulet aux citrons confits que je m'empresserai de faire dès que le temps le permettra (perso, les plats en sauce sous 45°, c'est pas ma tasse de thé à la menthe).

cabinesC'est plutôt de ma Normandie d'adoption estivale que je vous ramène un petit quelque chose ! Peut-être avez-vous déjà deviné ma grande passion pour le riz. Eh bien, je vous rassure ! ce n'est pas une passade ! J'adore le riz, et surtout j'adore le riz sucré. Je sais, ça fait souvent un peu pâtée pour chiens... mais que voulez-vous, c'est certainement mon côté animal qui ressort ! (ne dit-on pas : elle a du chien cette fille là ?). En Normandie, ils sont les champions du truc étouffe chrétiens au riz. Ça s'appelle la Teurgoule et c'est un truc merveilleux quand c'est bien fait.

Teurgoule

teurgouleIngrédients pour 6 personnes (sans restes)
2l de lait frais (demi écrémé c'est très bien)
150g de riz rond
120g de sucre cristal
1 cc de cannelle en poudre
1/4 de cc de sel

0- Prévoyez une très grande terrine (recommandée pour un goût rustique : terre cuite ou porcelaine). Si vous n'avez pas assez grand, utilisez un petit faitout ou une cocotte en fonte qui passe au four. Il faut prévoir suffisamment grand pour assurer la montée du niveau de lait durant l'ébullition.

1- Préchauffez le four à 150°C.
2- Lavez le riz à l'eau fraîche. Pendant ce temps faîtes bouillir une casserole d'eau et versez le riz lavé dedans. Quand l'ébullition reprend, égouttez le riz et rincez-le une dernière fois. Ces opérations permettent de se débarrasser de l'amidon excédentaire du riz. Comme la cuisson est une cuisson lente, l'amidon contenu dans le riz sera largement suffisant !!
3- Faîtes bouillir le lait avec le sucre, le sel et la cannelle en poudre. Ajoutez le riz, donnez un bouillon.
4- Versez le tout dans la terrine ou la cocotte. Placez le couvercle et mettez au four pour 1h30.
5- Enlevez le couvercle et terminez la cuisson pendant approximativement 30mn. Une croûte caramélisée va se former à la surface du riz (lait-amidon-sucre) : surveillez attentivement la cuisson afin d'éviter que cette croûte ne brûle.
6- Servez tiède ou frais.

Ce dessert se vend sur les marché près de l'endroit de mes vacances (Régneville sur Mer), à la part. La croûte est souvent brûlée mais le goût reste délicieux. La réalisation à la maison permet de le manger frais ce qui assure à ce plat un crémeux sans pareil !

A très bientôt,
Fred

Posté par FredKitchen à 10:39 - Mille et un desserts - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    nous nous demandions si le Maroc ne t'avait pas gardé !

    as-tu reçu la liste pour ton cartable ? je dois m'en occuper cette semaine ensuite j'ai peur que les magasins soient tous fermés.

    Posté par Anne, 18 juillet 2005 à 11:40
  • Ah la Tergoule

    je confirme, en bonne normande, la Tergoule c'est délicieux.....j'en fait même ici au Québec !

    Posté par Sabine, 18 juillet 2005 à 19:36
  • Curieuse ressemblance...

    ...avec une recette bien d'chez moi : le Riz des Noces Bretonnes. La seule différence, c'est que par là-bas, on arrose ça aisément à coup de grandes lichettes de lambig ! ;o)
    N'empêche, que Tergoule ou Riz des Noces Bretonnes, j'adooore ça ! ;o)

    Posté par Tit', 20 juillet 2005 à 09:25
  • Oui... j'imagine que comme tous les plats traditionnels français on en trouve une version dans presque toutes les régions ! Tien arroser d'alcool (avant cuisson j'imagine) ? c'est une excellente idée... à essayer donc... avec du calva pour moi !
    Merci !
    Fred

    Posté par Fred, 21 juillet 2005 à 12:51

Poster un commentaire