Frais !

La cuisine de Fred.

01 septembre 2005

Le ventre de Paris

Bon je voudrais pas abuser et avoir l'air de me plaindre, ma vie c'est quand même pas du Zola, non, non, non... mais se lever à 3h15 du matin c'est vraiment pas humain. Bon d'accord, c'était pour la bonne cause, mais quand même !!

Ce matin, direction la quatrième dimension : Rungis.

pavillon_fruits_legumes

La petite troupe au complet s'est installée dans le car aux alentour de 4h30 Porte d'Auteuil pour un aller-simple vers le Ventre de Paris. En fait, je devrais plutôt dire le Ventre de la France, puisque maintenant Rungis (le plus grand marché de produits frais du monde) étend son rayonnement à la France entière, voire à l'Europe ! Le M.I.N. de Rungis est une petite ville en soi, avec des rues, des restaurants, des banques, des pompes à essences et même des vendeurs de voitures. Le trafic y est intense à l'extérieur... comme à l'intérieur des pavillons.

poissons_rungis4Nous avons commencé notre visite par le pavillon de la Marée, qui est le premier à fermer (horaires d'ouverture : 2h-7h). Quand nous y arrivons, il est déjà 5h15 et les dernières ventes se concluent. Les stands sont quasi-vides et le nettoyage commence. Comme partout à Rungis aucun prix n'est affiché : c'est lors d'une discussion murmurée (ça négocie sec) avec l'homme-au-petit-carnet que le prix final est établi... il va sans dire qu'il vaut mieux être connu !

vente_mar_e5Malgré l'heure tardive, il reste encore des produits de bonne qualité (thons blancs, saint-pierres, sardines...) mais presque plus de crustacé ou de fruits de mer.... Ils seront recouverts de glace et entreposés dans les frigos des vendeurs pour être représentés à la vente le lendemain (selon l'état de fraîcheur I presume :D ).

Il fait encore nuit quand nous sortons, heureusement l'Ecole a tout prévu : une petite collation improvisée est sortie des sacs à notre retour au car. Fabrication Lenôtre, bien entendu (café, cakes et pains de Gènes)... Nous ressemblons un peu à des fous échappés d'un hôpital psychiatrique avec nos blouses de protection en plastique qui volent au gré du vent, mais tant pis ! on rigole et on se baffre sur le parking.

Nous enchaînons avec les produits carnés : viandes rouges, volailles, porc (habituellement séparé du reste) et enfin triperie. Je suis étonnée de ne pas être dérangée par les odeurs dans les halls réfrigérés et ventilés. Il faut dire que Rungis est bien différent des marchés que j'ai pu visiter au Guatemala, au Maroc ou même en Indonésie ! Nous chahutons avec les garçons bouchers qui ont la langue bien pendue et l'humeur grivoise. Yoshiko et Hié-Wan (nos consoeurs japonaise et coréenne) ont les joues rouges... Aaaah l'humour finaud des milieux masculins un peu brut de décoffrage... (nostalgie, soupir ;-D ).

v_loC'est au tour des fruits et légumes (et les fleurs). Même si on est relativement habitués à ce genre d'ambiance sur les marchés, on n'oublie pas qu'ici c'est tout d'abord un marché de gros. Les acheteurs se déplacent en vélo dans les allées et entre les différents halls. Aujourd'hui c'est assez calme. Les vacances ne sont pas encore finies et la grosse journée tombe le vendredi en prévision du week-end. Il faudrait revenir pour voir la ruche s'activer... malheureusement Rungis n'est ouvert qu'aux professionnels... quel dommage (surtout au regard des prix, qu'il ne vaut mieux pas demander, sous peine d'arrêter tout de suite les relations avec nos commerçants préférés) !

Enfin nous terminons par les produits laitiers. Les produits du terroir côtoient la crèmerie industrielle, c'est assez surprenant sur un marché de frais, mais bon... Les fromages à pâte molle sont rangés à l'envers afin de ne pas creuser le dessus ! Eh oui, qui s'inquièterait d'un creux sous un camembert, hein ? Notre attention se relâche (cela fait bientôt 4h que nous sommes là à déambuler dans les allées) et nous soudoyons les gentilles crémières pour nous faire déguster. Une vive discussion s'engage entre français et une étudiante Lenôtre canadienne qui nous accompagne : nous soutenons que la France est le pays du fromage, elle nous affirme que les autres pays produisent bien autant de variétés que nous ! Crédieu ! Le chauvinisme et la mauvaise foi fusent et auront raison de notre discussion ! Nous concluons que nous sommes d'accord de n'être pas d'accord... la question me trotte dans la tête quand même... il faudra que je me renseigne... (peut-être chez Manu de "Tout un fromage" ?).

Notre visite s'achève vers 9h30. Nous sommes invités à un typique "petit-déjeuner Rungis" : café, croissants, tartines, steacks frites et assiète de charcuterie ! Aïe aïe aïe c'est bon !

De retour chez moi à 14h00 (après diverses visites de restaurants et boutiques du groupe) ... je suis vannée ! Je vous l'dit comme je l'pense : cette nouvelle vie est un enfer, non ?

A très bientôt pour d'autres restaventures !
Fred

Posté par FredKitchen à 22:09 - Ze reste... - Commentaires [20] - Permalien [#]

Commentaires

    et ce n'est que le début !!! courage !

    Posté par mercotte, 02 septembre 2005 à 00:12
  • Merci a toi d'avoir pris le temps de prendre des photos ! C'est super interessant, vivement la suite !

    Posté par Estelle, 02 septembre 2005 à 02:21
  • fatiguant mais...très intéressant !
    Mais c'est incroyable que l'on puisse soutenir que la France n'est pas LE pays du fromage !

    Posté par laurange, 02 septembre 2005 à 03:07
  • Voilà ce qu'on appelle une journée bien remplie...!

    Posté par Colette, 02 septembre 2005 à 04:29
  • je compatis

    trop dur la nouvelle vie, surtout manger, goûter, je pense souvent à toi, comme pour toi, la vrai vie en cuisine commence lundi.

    Posté par AnneE, 02 septembre 2005 à 06:51
  • De bons souvenirs!

    Grâce à ton post je me suis revue moi aussi à Rungis où j'avais accompagné une ami restauratrice. C'est vrai qu'il faut se lever de bonne heure ! Nous étions parties à 3 h du matin avec sa camionnette et rentrés à 11h. L'ambiance de Rungis est très sympa et ce fut vraiment un moment très agréable.

    Posté par Choupette, 02 septembre 2005 à 07:34
  • il parait que la visite de Rungis est désormais ouverte au public quelques jours par semaine par petits groupes...ton récit me donne bien envie d'aller y faire un tour!

    Posté par Claire emma, 02 septembre 2005 à 10:27
  • Magnifique visite.

    Il y a d'excellents et beaucoup de fromages en Italie !!!

    Posté par Mijo, 02 septembre 2005 à 11:07
  • Il y a quelques années, j'avais l'habitude d'aller de temps en temps à Rungis, avec un ami restaurateur. J'adorais cette ambiance aussi affairée alors que tout le monde dormait profondément ailleurs.

    Posté par Elvira, 02 septembre 2005 à 11:08
  • Excellent !

    Ca me donne trop envie de visiter cet endroit !

    Et ton école, c'est bien ?

    Elle a un site internet ?

    Posté par Gilloux, 02 septembre 2005 à 11:28
  • Super interessant ce petit reportage !
    Sympa que tu puisses nous raconter tout ca...
    Bon courage pour la suite

    Posté par Cris, 02 septembre 2005 à 14:23
  • Fromages d'ailleurs

    Et oui, je confirme il y a aussi de très bons fromages au lait Cru au Québec. Même Olivier, 100% normand et grand amateur de fromage, apprécie les fromages locaux : Migneron, Mi-Carême, Pied-de-vent,.... et sans oublier le Cheddar.
    Bonne continuation chez monsieur Le Nôtre.....

    Posté par Sabine, 02 septembre 2005 à 17:49
  • merci...

    de nous faire aussi vivre tes visites....
    bon courage ,je viens d'apprendre ton projet !

    Posté par frederique, 02 septembre 2005 à 20:04
  • passionnant

    J'avais lu ton billet rapidemment l'autre jour et je suis revenue dessus aujourd'hui pour prendre mon temps. C'est passionnant. Bon courage pour la suite.

    Posté par papilles&pupille, 03 septembre 2005 à 14:43
  • Bonjour, jsuis nouvelle ici. Sympa ton blog.
    Rungis me rappelle mon enfance, j'ahbitais à côté, et mon père travaillait dans une des banques de Rungis. C'est génial comme endroit ! J'adore.

    Posté par Cindy, 03 septembre 2005 à 16:59
  • Claire Emma : Oui Rungis se visite, vous pouvez trouver toutes les infos sur le site web du MIN : http://www.rungisinternational.com/ je vous conseille, c'est enrichissant comme voyage
    Mijo, Sabine : la discussion portait plus sur la quantité que sur la qualité ! Evidemment que les autres pays font de bons fromages !!! Merci de vos réponses tout de même.
    Gilloux : oui mon école à un site web, tu peux trouver toutes les infos ici : http://www.lenotre.fr/fr/Ecole_Lenotre/ecole_lenotre_accueil.html
    Tous : merci de vos commentaires, si ce genre de message ne voule saoûle pas trop .... il y en aura d'autres !!! gare à l'ennui !!
    A bientôt,
    Fred

    Posté par Fred, 04 septembre 2005 à 18:26
  • This place

    looks great! I'd love to visit next time I go to Paris.

    Posté par keiko, 09 septembre 2005 à 13:25
  • A MON TOUR

    Comment avez-vous fait ?
    Auprès de qui vous êtes-vous inscrit pour cette visite ?
    Merci
    G.G

    Posté par GAUME gérard, 22 octobre 2005 à 14:01
  • Gérard,
    Je suis actuellement en cours à l'Ecole Lenôtre et ce sont eux qui se sont occupés de tout. Par contre il existe des visites organisées pour le public (payantes)? Vous pouvez vous renseigner sur leur site web : http://www.rungisinternational.com/
    Vous verrez c'est génial !
    A+
    FRed

    Posté par Fred, 23 octobre 2005 à 18:47
  • Lien direct

    Moi j'ai fait cette visite il y a quelques mois, ça décoiffe !!
    Pour info, le lien direct pour visiter le marché : http://www.visitrungis.com

    Posté par lambert, 20 décembre 2005 à 18:41

Poster un commentaire